ES · CAT · EN · FR · DE · PT · PL · LAT LinkedIn Twitter Facebook YouTube

Accueil > Actualités

Actualités récentes

06.06.2014

Comment se préparer pour un salon industriel?

Nous nous préparons pour le salon BIEMH à Bilbao qui a lieu ce mois de juin et nous avons très envie de rencontrer les collègues et partenaires des principaux secteurs de TAD – automobile, électroménagers, électronique, matériel clinique, pharmaceutique et sanitaire, appareillage électrique, serrurerie, parfumerie et cosmétique, jouets, produits d’entretien, alimentation, boissons et rafraîchissements, etc.

Voici deux conseils que nous pouvons vous donner, grâce à notre expérience au cours de ces années, sur la façon dont les entreprises peuvent tirer profit  au maximum de leur présence dans les salons.

Après avoir participé au salon Industrie Paris 2014, nous avons évalué le travail et l’effort des collègues, et nous sommes parvenus aux conclusions suivantes.

  • - L’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement ! – il est fondamental d’être bien placé dans l’enceinte de l’exposition. Plus on réserve le tôt l’espace souhaité, plus il y a de probabilités d’obtenir un endroit clé, à côté des exposants les plus importants, ce qui peut attirer un plus grand nombre de visites au stand.
  • - Comme il s’agit d’un salon de l’industrie, nous allons non seulement rencontrer d’éventuels collaborateurs, mais également notre concurrence. Il est donc fondamental d’avoir un stand attrayant, où figure le logo, le site web, les coordonnées et les brochures de présentation visibles et accessibles pour les visiteurs. On peut utiliser les nouvelles technologies et les possibilités offertes par le salon pour apporter des machines de démonstration ou des vidéos de l’entreprise. Ceci, en plus d’attirer les visiteurs, leur permettra de se rappeler de l’entreprise et de ses produits. En effet, ils auront eu la possibilité de les voir en temps réel.
  • - Les brochures de l’entreprise doivent être attrayantes, claires et d’une taille adéquate. Trop de graphiques, chiffres ou lettres pourraient déconcerter le visiteur et donc éventuellement le perdre.
  • - La force commerciale doit être sensible aux réponses des visiteurs. Il ne s’agit pas de les accabler avec trop d’informations, mais plutôt de leur proposer celles qui vont les aider à résoudre leurs problèmes. Il faut savoir tirer profit des visiteurs qui ont beaucoup de questions et des idées concrètes. En effet, il s’agit de la voie la plus directe pour parvenir à conclure des accords et des ventes.
  • - Profiter de l’occasion pour connaître les contacts virtuels de l’entreprise en personne. Aujourd’hui, avec le progrès technologique, il y a beaucoup de clients et de fournisseurs que nous connaissons uniquement par téléphone ou courrier. Un salon représente l’occasion unique pour ¨mettre un visage¨ sur la voix, et pour renforcer les liens. Il faut donc contacter les clients et les fournisseurs avant l’expo et les inviter à nous rendre visite.

.

Nous vous attendons à Bilbao!
Pour les inscriptions: http://www.biemh.com/visitante/inscripcion/